Jun, la voix du coeur

心が叫びたがってるんだ。- Kokoro ga sakebitagatterunda

Voici le trailer en vost, mais je vous conseille de lire la suite avant de regarder, et si vous décidez que ça pourrait vous plaire, alors gardez-vous toutes surprises en ne regardant pas ce trailer.

Jun, lorsqu’elle était toute petite, rapporte une merveilleuse histoire à sa maman.

Elle a vu son père sortir d’un magnifique château situé en haut de la colline de la ville, mais ce n’était pas sa maman la princesse au côté de papa.

Ces simples mots vont déchirer la famille et la vie de Jun dont ses parents vont la tenir pour responsable.

Jun se voit jeter un sort maléfique par un être magique, et ne prononcera plus jamais un seul mot…

La véritable histoire commence quelques années plus tard, au lycée…

Un être magique très spécial

C’est sûr que sa vie au lycée sera compliquée.

Voilà le problème qui va se présenter à Jun.

Le prof de sa classe choisi 4 « volontaires » pour organiser une journée portes-ouvertes d’ici quelques semaines.

Ce prof est très malin car il va choisir les 4 cas les plus difficiles de la classe, dont Jun.

Et pour corser le tout, ce sera pour faire une comédie musicale!!!!

La team musicale.

Alors quoi, où est le problème?

Il suffit que Jun ne chante pas, et puis voilà…

D’ailleurs personne ne veut chanter, ni même organiser cette journée.

Ben si les gars, dit le prof, allez hop, je veux savoir qui va chanter!!??

WHAAAATTT???

Bien, ce sera donc Jun…

Fin des détails pour l’histoire, car enfin nous tenons notre challenge, ou plutôt nos nombreux challenges:

1- Organiser cette comédie musicale

2- Faire chanter Jun qui ne parle absolument pas depuis des années.

3- Ecrire les chansons

4- Faire en sorte que ces 4 jeunes gens s’accordent.

5- De même pour toute la classe qui doit y participer

Bon, si ce n’était que ça, ce serait décevant, mais le film va traiter en réalité un sujet qui touche tout le monde, ou plus précisément, un sujet et son contraire:

1- Ce que vous dîtes sans réfléchir et qui peut blesser profondément.

2- Ce que vous n’osez pas dire et que vous regretterez (en particulier les sentiments que vous éprouvez)

Il faut bien avouer que c’est arrivé à tout le monde, et que ça peut être traumatisant.

Jun ne s’exprime que par sms.

Jun ne va pas être la seule à avoir ce problème.

Tout le groupe est dans cette situation pour différentes raisons (amour, fierté, timidité, etc)

Cet animé propose également un challenge de taille:

Une comédie musicale!

Aïe… Qu’est-ce que ça va donner dans un animé?

Vous pouvez facilement imaginer que vous ne la verrez qu’à la fin, et ce suspens est vraiment incroyable. (bien que les chansons soient écrites durant le film)

Pour ma part, je pensais vraiment que ce serait un moment assez pitoyable, fait à la va-vite, mais voilà, nous sommes dans un animé d’une très très grande qualité.

je dirais même qu’il vient se placer juste après les Shinkai.

Deux jours avant, j’ai vu « Your name », un pur chef-d’oeuvre, et je l’avais encore dans l’esprit.

Donc en lançant « Jun », je me suis dit que ce n’était pas forcément une bonne idée et que la comparaison allait le tuer sur place.

Très bonne surprise au final…

Côté technique?

Wouaoo!! Grosse surprise et grosse bêtise des distributeurs de ne pas avoir sorti ce film en salle, tout comme « Your name » et comme le très décevant « Hirume Hime, rêves éveillés ».

C’est sublime sur tous les aspects.

Côté musique, c’est sublime (encore sublime?? C’est sublime!!). Nous avons droit à la bande originale du film, mais en plus, quelques de musiques plus connues (principalement du classique), et la très émouvante comédie musicale qui viendra clôturer ce film.

J’ai oublié de vous dire que c’est Jun qui écrit l’histoire de cette pièce, et donc son histoire. Vous pouvez vous dire que je « spoile » un peu, mais en fait, ce n’est pas ce qu’elle fait qui compte, mais comment, pourquoi, la volonté, le courage et la force de le faire qui est assez originale.

Parlons un peu de la fin: (no spoiler)

Difficile de terminer un film avec des sujets profonds.

Le final est pourtant doublement magnifique.

Il y a toute la représentation musicale qui habille la plus grosse intrigue du film, et c’est un enchantement, mais également une très belle surprise qui vient bouleverser la fin.

je vous garantie que vous aurez les larmes aux yeux durant les 20 dernières minutes, mais également un interminable sourire qui mettra un fin à ce film.

Sincèrement, c’est la plus belle surprise depuis longtemps sur un film d’animation (en mettant de côté les chefs-d’oeuvre de Shinkai!!).

Le seul très beau moment que je comparerais à « Jun », c’est « Poco’s Udon world » dans un format d’épisodes de 20 minutes.

Vous pourrez donc voir cette merveille en BR ou DVD (je vous conseille fortement la vost et le BR), et c’est KAZE qui distribue cette merveille en France.

Le collector est en ce moment à moins de 28€.

DVD/BR collector

On peut regretter que le CD de la musique du film n’y soit pas.

L’histoire ne s’arrête pas là pour « Jun, la voix du coeur », car le film a bien marché au Japon en 2015, et c’est donc en juillet 2017 que son adaptation en « film live action » est sortie en salle.

Je n’arrive pas à mettre la main dessus pour le moment, mais ce n’est qu’une question de temps.

Voici sa bande-annonce, et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça a l’air très fidèle:

Voilà, si vous aimez l’animation Japonaise de qualité, et si bien sûr, vous aimez les belles histoires sans robot, sans lame, et sans flingue, alors jetez-vous sur ce chef-d’oeuvre de Tatsuyuki Nagai.

A la prochaine…

Publicités